Blog

Bien choisir votre couteau de chasse : Avis et Prix

Un couteau de chasse ? L’ustensile indispensable pour tout chasseur qui se respecte. Les armes, comme le fusil évidemment mais aussi le couteau, font parti de l’équipement nécessaire au chasseur. Un bon chasseur se doit de compter sur un bon couteau. Il sert notamment pour préparer le gibier. La préparation d’un gibier comprend le dépouillement de la peau, le dépeçage d’où l’importance de disposer du bon instrument. Sans oublier qu’un couteau de chasse peut servir pour de matériel de survie selon les circonstances.

Un couteau de chasse : pourquoi faire ?

 

Comme son nom le sous-entend déjà, il s’agit d’un couteau spécialement conçu pour la chasse. Un chasseur peut chasser à l’aide d’une arme à feu ou d’une arme blanche. Il arrive souvent qu’un chasseur opte pour les deux. Un couteau de chasse peut constituer un outil de survie puisque la chasse se passe parfois dans un environnement naturel qui n’est pas toujours accueillant. Il permet de préparer le gibier capturé. Et une lame sert toujours lorsqu’on se trouve en pleine brousse pour chasser.

Aussi il faut noter qu’on ne peut pas toujours se servir d’un simple couteau de chasse pour chasser différentes proies. Il peut s’avérer imprudent de s’attaquer à certains animaux avec pour unique arme un couteau de chasse. Et il importe de chosir le couteau adéquat selon la proie qu’on souhaite chasser. Il convient alors de prévoir le couteau idéal selon ce que l’on veut faire avec son gibier : l’étriper, le dépouiller, le dépecer, etc.

Conseil n°1 : Bien connaître les différents couteaux de chasse

 

Pour chaque utilisation on peut trouver le couteau de chasse idéal. Voyons les quelques types de couteaux de chasse que l’on peut rencontrer et leurs utilisations préférées:

  • Pour étriper : il est plus pratique de disposer d’un couteau de chasse moderne disposant d’un crochet afin de simplifier le procédé.
  • Pour dépouiller : il s’agit de de dépouiller l’animal de sa peau donc laisser intacte les muscles et les tissus. Pour ce faire un couteau à lame courte, fine et courbée se trouve de circonstance.
  • Pour désosser et pour dépecer : il suffit d’un couteau de chasse qui coupe bien, ayant donc une lame bien aiguisée.
  • Pour le dépouillement de la tête : il faut avoir un couteau spécifique pour pouvoir vider la tête d’un animal dans le but d’en faire un trophée. Surtout qu’il s’agit de garder la tête et le cou de l’animal dans un bon état. Le couteau de chasse a besoin dans ce cas-là de disposer d’une petite lame avec une pointe renversée.

Conseil n°2 : Les principales caractéristiques d’un couteau de chasse

 

Afin d’arrêter un choix il importe d’être en connaissance de toutes les options. Aussi faut-il définir ce que peut constituer un couteau de chasse.

Le crochet et la lame du couteau de chasse

 

Au bout de la lame du couteau nous pouvons constater un crochet. Il sert surtout aux chasseurs lors de l’étripage. Le choix d’un couteau à crochet est souvent une question de préférence pour le chasseur. Il s’agit d’un moyen qui facilite le procédé lors de l’étripage. Et le crochet ne représente ainsi qu’une option en plus puisqu’un couteau de chasse se trouve déjà conçu avec une lame assez tranche pour son utilité. Par la suite nous avons deux types de lames dont la lame bourbonnaise et la lame relevée. La lame bourbonnaise est une lame simple qui se courbe vers la pointe. Une conception qui permet surtout un bon tranchage et garder un contrôle sur les mouvements. Quant à la lame à pointe relevée, vers le bout de la lame celle-ci est coupée et met en évidence sa pointe. Cette forme permet de percer plus facilement. Par ailleurs certaines lames sont pourvues de dentelures, bien que rarement.

L’étui et la poignée du couteau de chasse

 

Pour un bon couteau de chasse il est nécessaire que la poignée soit ergonomique. Notamment une poignée dotée d’une vertu antidérapante. Une poignée de couteau de chasse ne doit pas glisser parce que celle-ci est mouillée ou à cause de la transpiration. Non seulement déraper peut nuire au procédé qu’un chasseur entreprend mais peut représenter un problème de sécurité pour le chasseur même au risque de se blesser. En outre l’étui de couteau de chasse ne se trouve point superflu. Il sert de protection pour sa lame. Et celui-ci sert également de sécurité lors de son transport pour éviter de se faire des blessures ou encore de blesser quelqu’un par mégarde.

Conseil n°3 : Bien définir ses besoins

 

Un chasseur choisit donc son couteau de chasse en considérant les principales caractéristiques de ce dernier. Puisqu’un couteau peut se révéler plus pratique pour une tâche qu’une autre. Après cela il reste à voir le style de couteau de chasse adapté à ses besoins. Un couteau de chasse à lame pliable ou à lame fixe Choisir une lame fixe ou une lame pliable ne constitue pas uniquement une question de style en soi. Il s’agit aussi un trait de praticité à évaluer.

Un couteau de chasse à lame fixe : On trouve surtout ce type de couteau de chasse sur le commerce. La lame fixe ne représente pas un plus dans les différentes actions que peut effectuer un chasseur. Cela dit une lame fixe offre divers avantages. A commencer qu’une lame fixe n’est pas constituer de plusieurs pièces comme la lame pliante. Un fait qui lui vaut un entretien plus facile. Une lame fixe s’avère donc plus facile à nettoyer et fait preuve d’une plus grande durabilité.

Un couteau de chasse à lame pliante : Ce type de couteau de chasse se trouve moins commun sur le commerce. Pourtant il met à disposition plusieurs avantages pour le chasseur. Aussi pratique qu’une lame fixe, la lame pliable permet notamment de se passer d’un étui ou d’une gaine pour sa lame. Une fois plié le couteau de chasse prend très peu de place et peut également servir de couteau de poche. Il peut constituer l’objet fétiche d’un chasseur que ce dernier garde à portée de main. En vue d’optimiser la praticité d’une lame pliante on peut rencontrer un couteau de chasse à lame pliable incluant plusieurs types de lames à la fois. Ceci pour convenir aux différentes tâches que peut entreprendre le chasseur.

Une fois ses besoins définis et ses options connues et revues il est plus facile de bien choisir son couteau de chasse. Selon donc le type de gibier que l’on veut chasser, selon les tâches que l’on compte entreprendre, on choisit le couteau qu’il faut. Il se peut qu’un chasseur ait besoin de plusieurs types de lames à la fois ou tout bonnement d’un seul.

Astuces d’utilisation et d’entretien pour son couteau de chasse

Un couteau de chasse prouve son efficacité lorsqu’il est tranchant. Ainsi affûter sa lame régulièrement est indispensable et l’on dispose de différents outils pour ce faire (un fusil à aiguiser ou une pierre à aiguiser). Puis prendre soin des mécanismes de fermetures et ne pas les forcer. Il importe également d’entretenir ces mécanismes grâce aux huiles adaptées tant pour les pièces que pour la lame du couteau. Pour le nettoyage il faut procéder en ayant soin de ne pas endommager son couteau par des produits corrosifs ou par des matériels abrasifs.

Soyez le premier à publier un commentaire.